Parcours de visite

Hidden_stuff

Chaire
Depuis 1543, la chaire est située dans la nef à cet emplacement. La chaire actuelle date de 1864.

1

Chaise de Calvin

2

Montée aux tours (panorama)
En montant dans la tour Sud (1510-1530) on parvient au beffroi (5 cloches) et à la salle du guet où se trouve le tocsin. En passant par la flèche, on accède à la plateforme de la tour Nord,
réédifiée au XIXe siècle, qui offre une vue panoramique sur
la ville et ses alentours. La tour Nord abrite deux cloches,
«La Clémence» et «La Bellerive», chères aux Genevois.
La première sonne lors des événements marquants de la vie patriotique de la cité. L’accès aux tours est payant.

3

Chapelle du Portugal (présentation historique)
Chapelle portant les armes du Portugal. Émilie de Nassau, fille de Guillaume le Taciturne et princesse du Portugal, y est enterrée avec sa fille.

4

Chapelle du Saint-Esprit
La Croix de Pentecôte a été créée pour le 450e anniversaire de la Réforme à Genève.

5

Chœur
La table de Sainte-Cène a été offerte par l’Église d’Écosse en 1950. Les verrières actuelles ont été mises en place au cours du XIXe siècle. Les vitraux originaux, dont certains datent du XVe siècle, sont visibles au Musée d’Art et d’Histoire.

6

Chapelle de Rohan
Elle abrite le mausolée et la statue grandeur nature du duc de Rohan (1579-1638), chef des huguenots français. Blessé mortellement durant la bataille de Rheinfelden (Guerre de Trente-Ans) sa dépouille fut ramenée en grande pompe à Genève et inhumée à Saint-Pierre.

7

Stalles du XVe siècle
Commandées par l’évêque ou les chanoines et payées par les banquiers florentins alors établis à Genève, ces stalles reproduisent des motifs de la confession de foi des apôtres ou des thèmes bibliques prophétiques.
Les stalles ont de petits sièges appelés «miséricordes» qui permettaient aux moines de se reposer discrètement pendant l’office.

8

Plaque commémorative du 1er service œcuménique après la deuxième guerre mondiale
Il a été célébré le 20 février 1946 sous la présidence de Charles Cellérier, modérateur de la Compagnie des pasteurs, et avec la participation notamment du pasteur allemand Martin Niemöller.

9

Mémorial Agrippa d’Aubigné
Entouré de sépultures et pierres tombales, se trouve l’épitaphe de Théodore Agrippa d’Aubigné, mort le 9 mai 1630: poète réformé, auteur des «Tragiques», compagnon d’armes du futur roi Henri IV et réfugié à Genève en 1620.

10

Grandes orgues
Le nouvel orgue, inauguré en 1965, oeuvre de la manufacture Metzler à Zurich avec la collaboration de Pal Andersen de
Copenhague pour le buffet, est situé au-dessus de l’entrée principale: il compte 68 jeux, 4 claviers et un pédalier. L’instrument le plus ancien remontait au Moyen Âge et fut fondu en 1562, ne servant plus au culte réformé car les psaumes étaient seulement chantés. L’orgue fut réintroduit à Saint-Pierre au XVIIIe siècle.

11

Chapelle des Macchabées
Le cardinal Jean de Brogny fait construire cette chapelle entre 1400 et 1405 pour y abriter sa sépulture. C’est la première manifestation du gothique flamboyant à Genève. La chapelle fut restaurée à la fin du XIXe siècle dans un style néo-gothique.

12

Portique néo-classique
L’instabilité chronique de la façade romano-gothique de la cathédrale surplombant l’ancien cloître, entraîna la construction de ce portique, réalisé entre 1752 et 1756, sur un projet de Benedetto Alfieri.

13

Site archéologique de la Cathédrale Saint-Pierre
Totalement renouvelé dans sa muséographie, le site
archéologique présente des vestiges allobroges et romains, ainsi que les églises antérieures à la cathédrale actuelle.
Le site archéologique a reçu en 2008 une Médaille de la Fédération du patrimoine Europa Nostra.

14

Musée international de la Réforme
Situé dans la maison Mallet, le Musée international de la Réforme offre une visite à la fois culturelle et historique, indispensable pour connaître l’histoire de la Réforme.
Le Musée international de la Réforme est lauréat du Prix 2007 du Conseil de l’Europe.

15